Archives pour la catégorie 'Charente Limousine'

mai 13 2011

Château de Peyras

[ Voir le panorama ]
Château de Peyras

Le château de Peyras, implanté sur un site occupé depuis l’époque protohistorique, est tout à fait caractéristique des constructions frustes et solides de la Charente Limousine. Le château, fortement remanié au cours des siècles, conserve de son architecture médiévale toute l’aile orientale et une tour d’angle tronconique. Le château est ouvert au public le dimanche de 14h30 à 18h (05 45 71 25 25).

Roumazières-Loubert (16), 13 mai 2011

1 commentaire

mai 13 2011

Cassinomagus : piscine

[ Voir le panorama ]
Cassinomagus : piscine

À l’étage, curistes et baigneurs utilisent le niveau de circulation publique. Du personnel de service veille à leur bien-être. L’état de conservation des vestiges permet d’interpréter la fonction des salles. Leur implantation est définie selon le circuit type emprunté par le public qui repose sur le principe du choc thermique. Les baigneurs procèdent dans un premier temps à l’échauffement du corps par l’exercice physique ou directement par le passage dans les salles de plus en plus chaudes (tepidarium, sudatio et caldarium), suivi d’une immersion dans un bain froid du frigidarium, ou de la natatio extérieure. Le doublement des salles et des espaces a conduit les archéologues à proposer l’hypothèse d’un double circuit : classique et thérapeutique.
Lieu de sociabilité, de détente, d’hygiène mais aussi parfois de guérison, les thermes sont dans la Gaule du Haut-Empire parmi les édifices les plus remarquables et les plus remarqués de ce qu’il est convenu d’appeler la civilisation romaine.
. [Source : Cassinomagus – Parc Archéologique - www.cassinomagus.fr]

Chassenon (16), 13 mai 2011

Laissez un 1er commentaire

mai 13 2011

Cassinomagus : les salles de chauffe

[ Voir le panorama ]
Cassinomagus : salle de chauffe #1

[ Voir le panorama ]
Cassinomagus : salle de chauffe #2

L’édifice thermal que l’on visite actuellement représente les quatre cinquièmes de l’ensemble du bâtiment. Certains murs atteignent encore sept mètres de hauteur. Ils permettent de comprendre l’organisation des trois différents niveaux. Le niveau inférieur est celui des égouts souterrains (central et oriental). Le rez-de-chaussée, le niveau de service, est accessible de plain-pied pour le personnel d’entretien depuis la cour nord. Celui-ci assure le fonctionnement des fours et l’entretien de l’édifice. [Source : Cassinomagus – Parc Archéologique - www.cassinomagus.fr]

Chassenon (16), 13 mai 2011

Laissez un 1er commentaire

mai 13 2011

Cassinomagus : passage voûté

[ Voir le panorama ]
Cassinomagus : passage voûté

On accède aux salles de chauffe par ce couloir voûté. Dans ce couloir, la circulation s’effectue sous les dalles de couverture du grand collecteur central.

Chassenon (16), 13 mai 2011

Laissez un 1er commentaire

mai 13 2011

Cassinomagus : les jardins

[ Voir le panorama ]
Cassinomagus : les jardins #1

[ Voir le panorama ]
Cassinomagus : les jardins #2

Ce Jardin de Cassinomagus est une évocation de végétaux de l’Antiquité. La mise en scène choisie, permet de faire connaissance simplement avec les plantes médicinales, aromatiques et alimentaires, décoratives et utilitaires de l’époque. Ce jardin fait partie d’un ensemble paysager, aménagé pour la découverte du site archéologique de Chassenon.

Chassenon (16), 13 mai 2011

Laissez un 1er commentaire

mai 13 2011

Cassinomagus : l’aqueduc

[ Voir le panorama ]
Cassinomagus : l'aqueduc

L’aqueduc acheminait l’eau nécessaire au fonctionnement des thermes. Un système complexe de canalisations assure l’alimentation en eau des chaudières et des bassins. L’ouvrage s’adaptait au relief vallonné du terrain avec une portion enterrée et une partie aérienne soutenue par 44 arches. Il traverse le parc archéologique d’est en ouest. [Source : Cassinomagus – Parc Archéologique - www.cassinomagus.fr]

Chassenon (16), 13 mai 2011

Laissez un 1er commentaire

mai 13 2011

Cassinomagus : le sanctuaire de Montélu

[ Voir le panorama ]
Cassinomagus : le sanctuaire de Montélu #1

[ Voir le panorama ]
Cassinomagus : le sanctuaire de Montélu #2

Étudié au XIXe siècle, ce sanctuaire est implanté sur une vaste esplanade (1,5 hectare) au milieu de laquelle s’élevait le temple dit de « Montélu ».
Il se compose d’une salle octogonale (cella) entourée d’une galerie qui s’élève au centre d’un podium. Au sud, la fonction de quarante-neuf fosses circulaires, implantées en damier n’a pas été à ce jour déterminée. [Source : Cassinomagus – Parc Archéologique - www.cassinomagus.fr]

Chassenon (16), 13 mai 2011

Laissez un 1er commentaire

sept 22 2007

Église de Cellefrouin

[ Voir le panorama ]
Église de Cellefrouin

L’église Saint-Nicolas est du premier art roman et l’une des plus anciennes de la région. La façade est légèrement enterrée, et le sol à l’intérieur a été rehaussé, ce qui donne une impression un peu bizarre : les proportions sont tronquées et manquent de perspective.
Cellefrouin (16), 22 septembre 2007

1 commentaire