Archives pour la catégorie 'Aunis'

mai 23 2010

Saint-Fraigne (16) #3

Classé dans Aunis, Ruffécois

[ Voir le panorama ]
Saint-Fraigne (16) #3

Saint-Fraigne (16), dimanche 23 mai 2010

Laissez un 1er commentaire

sept 21 2007

Crypte de l’église de Surgères

Classé dans Aunis, Eglises, abbayes

[ Voir le panorama ]
Crypte de l'église de Surgères

Sous l’église romane existe une crypte à pilier central unique. Des angelots sont peints sur les voûtes. Elle avait pour fonction de servir de sépulture aux sires de Surgères. Les sépultures de ces derniers ont été violées à la Révolution et leurs restes éparpillés.
Surgères (17), 21 septembre 2007

Laissez un 1er commentaire

sept 21 2007

Intérieur de l’église de Surgères

Classé dans Aunis, Eglises, abbayes

[ Voir le panorama ]
Intérieur de l'église de Surgères

L’intérieur est d’une grande sobriété. La nef rebâtie au XVe siècle possède quatre travées et deux collatéraux, délimités par de gros piliers rectangulaires aux angles rabattus. Elle est surmontée d’une charpente en bois. La croisée du transept est couverte d’une belle coupole. Au-dessus s’élance un impressionnant clocher octogonal à 16 ouvertures et colonnes. Il abrite quatre grosses cloches. Le chœur s’achève par une belle abside romane.
Surgères (17), 21 septembre 2007

Laissez un 1er commentaire

sept 21 2007

Façade de l’église de Surgères

Classé dans Aunis, Eglises, abbayes

[ Voir le panorama ]
Façade de l'église de Surgères

L’église surprend au prime abord par son impressionnante façade très sobre, sur laquelle se lit aisément une influence poitevine. Elle est étayée de chaque côté par des piliers à colonnettes aux chapiteaux ornés et est surmontée d’un pignon triangulaire. Deux corniches droites richement décorées de petits personnages tronçonnent la façade en trois niveaux. On y trouve représentés des signes du zodiaque, des sirènes, un bestiaire fabuleux et une kyrielle de petits personnages soutenant une longue corde. Plusieurs arcatures aveugles rythment l’ensemble. Deux cavaliers décapités à la Révolution se font face dans des niches situées sous la plus haute corniche. Une controverse sévit depuis des lustres à leur sujet : certains y voient les représentations de Hugues de Surgères et Geoffroi de Vendôme, fondateur de l’église ; d’autres pensent plutôt qu’il s’agit de l’empereur romain Constantin foulant l’hérésie et du Christ triomphant de la mort.
Surgères (17), 21 septembre 2007

Laissez un 1er commentaire