// vous lisez...
 

Actualité

Stéphane Charbeau affiche ses «planètes» au Globe

CHARENTE LIBRE / Pays de Cognac – 29 avril 2010 / François GOUBAULT

Le photographe cognaçais expose pendant tout le mois de mai douze de ses
clichés en forme de planète sur Cognac et le cognac.

Vingt ans qu’il s’est installé à Cognac. «Je suis amoureux de cette ville, de la Charente et de la Charente-Maritime.» Cet amour, Stéphane Charbeau le traduit avec son oeil de photographe. Des clichés par milliers. Et parmi eux, ceux qui sont sa signature: ses «planètes», photos panoramiques à
360 degrés qu’il retravaille pour les métamorphoser en vues sphériques, totalement surprenantes. Effet garanti.
C’est justement douze de ces clichés consacrés à la ville de Cognac et au produit cognac que Stéphane Charbeau va exposer pendant tout le mois de mai sur les murs du bar-brasserie on ne peut mieux nommé: Le Globe. Certains ont déjà pu les voir lors d’expositions au conseil général à
Angoulême ou dans les locaux du Bureau national interprofessionnel du cognac.
Les yeux dans le ciel,
les pieds sur terre
«Nous nous sommes rencontrés il y a quelques semaines lorsque Stéphane est venu photographier la brasserie pour le site Internet du Cercle hôtelier, précise Jean-Marc Granger, le patron du Globe. On a
décidé de monter cette expo, qui entre dans le cadre de nos animations.»
Stéphane Charbeau pratique cette technique très particulière pour créer ces «chics planètes» depuis cinq ans. «Avec un objectif grand-angle 8mm qui permet une vue à 180 degrés, mais comme les bords sont très déformés, je fais quatre prises pour obtenir ma vue panoramique à 360 degrés»,
explique l’artiste, qui selon les sites et ses choix utilise ou non un mât pour ses prises de vue. Aujourd’hui, son fonds de photos panoramiques atteint les 500 clichés.
Stéphane Charbeau ne manque pas de projets pour mettre en valeur le patrimoine charentais, notamment sous forme d’une visite virtuelle du département. Un travail qui pourrait se faire en collaboration avec le conseil général. «Les choses avancent lentement», constate-t-il. On peut avoir un aperçu de son travail sur l’un de ses sites Internet (1) où il présente une déclinaison intitulée «Vue du ciel» associée au logiciel Google Earth. On y découvre Cognac, Angoulême, la région de Mansle, Royan, La Rochelle, Saintes, l’île d’Oléron.
Au mois de décembre, dans le cadre du salon des métiers d’art, Stéphane Charbeau exposera à La Salamandre.

Stéphane Charbeau a profité de la présentation de son expo au Globe pour réaliser une de ses «planètes». Photo S. Charbeau

Charente Libre 29 avril 2010

(1) www.panoglobe.com

Les commentaires sont clos.