// vous lisez...
 

A la une

Visite virtuelle de Fort Louvois

Île à marée haute, presqu’île à marée basse, Fort Louvois, à quelques encablures de Fort Boyard veille sur les flots, les terres alentours et les parcs à huîtres. La visite se compose de 9 panoramiques avec plan et musique.

Fort Louvois

Historique du Fort Louvois

Projet initié par le Marquis de Louvois, alors ministre de la guerre, sa mise en œuvre est confiée à l’ingénieur François Ferry. A la mort de Louvois, Vauban en réduit l’ambition, et limite la construction à une partie de l’ovale envisagé, pour lui donner sa forme définitive de fer à cheval. Le fort est aménagé au XVIIIe siècle pour rester en phase avec les progrès de l’armement, notamment en réduisant le nombre d’embrasures à dix, sur les seize initialement construits, et prend sa forme définitive.
Armé de canons puis d’obusiers au XIXe siècle, il conserve une garnison et son potentiel militaire.
Sévèrement bombardé pendant la Seconde Guerre mondiale lors de la libération de Marennes-Oléron le 10 septembre 1944, il est racheté à l’Administration Centrale des Domaines par la commune de Bourcefranc-le-Chapus, puis est entièrement restauré par les Beaux-Arts dans les années 1960.
Classé monument historique en 1929, il abrite depuis 1972 un musée ostréicole ainsi qu’une exposition permanente consacrée à l’histoire du fort, notamment composé des maquettes des fortifications du littoral charentais.

Les commentaires sont clos.